Imprimer
Catégorie : Nativité
Affichages : 22633

PREDICATION DE NOEL 2018

Une analyse de Jean 1, 1-18

L’année 2018 qui tire à sa fin a connu comme les années précédentes, son lot de malheurs, de douleurs mais aussi de bonheurs. Particulièrement, pour la première fois, il y a eu dans notre pays, des élections présidentielles, où l’on a pu voir des débats francs. des recours à la cour constitutionnelle; une grande première dans ce pays qui depuis l'indépendance n'a pas connu ce genre de choses. d'un autre coté, des catastrophes ont sévit dans le monde : des crashs d’avions, des sécheresses, des famines, des tremblements de terre, ainsi que d’innombrables tornades et des feux de brousse dévastateurs. Tout cela a sans doute été provoqué par les différents changements climatiques que connait le cosmos.

La nature humaine n’a pas été en reste : 2018 a connu un cycle douloureux des attentas suicides, les actes terroristes qui se sont multipliés dans le monde. Au Cameroun, particulièrement, on a connu les revendications sécessionnistes de la partie anglophone du pays. On a vu la mort déferler devant nous, presque quotidiennement, à travers la télévision et la radio. La foi de certains fidèles a été choquée, elle a tremblé, et est devenue bien impuissante et vulnérable, à première vue, devant l’horreur que le monde a offert, le spectacle désolant que le monde a présenté.

Certains d’entre-nous ont réagi en se demandant pourquoi Dieu permettait-il de telles choses ? Où donc est ce Dieu ? Cette question nous revient encore plus aujourd’hui où nous célébrons Noël, la naissance de Jésus, la fête de l’EMMANUEL, ou la fête de « Dieu avec nous ». Alors, dans notre quotidien marqué par l’incertitude du lendemain et l’angoisse par rapport aux braquages, aux assassinats, à la famine, à la maladie, à la déshumanisation, aux brimades, tracasseries de tout genre et à la mort, Dieu est-il réellement avec nous ? Est-ce que cette parole faite chair est habite avec nous et en nous ? Pour diciper notre peur, Une petite analyse du texte de Jean 1:1-18 nous a guidé dans ce qui suit.

1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2 Elle était au commencement avec Dieu. 3 Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.

6 Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean. 7 Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui. 8 Il n'était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière. 9 Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. 10 Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue. 11 Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue. 12 Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, 13 lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu.

14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. 15 Jean lui a rendu témoignage, et s'est écrié: C’est celui dont j'ai dit: Celui qui vient après moi m 'a précédé, car il était avant moi. 16 Et nous avons tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce; 17 car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus -Christ. 18 Personne n'a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l'a fait connaître.

Notre dernière question demeure : Avec tout ce qui se passe aujourd’hui autour de nous et dans nos vies, pouvons-nous affirmer que cette parole faite chair, dont parle l’évangéliste Jean, est réellement avec nous ?

C’est  la grande question sur la souffrance qui refait constamment surface dans notre quotidien.  Moi, je pense que Dieu est avec nous ; la parole s’est faite chair est avec nous quotidiennement. Elle est au milieu de nous, elle habite en nous et parmi nous. Si cette parole n’était pas avec nous, nous aurions succombé aux multiples bouleversements et attaques du monde et notre foi en serait ainsi sérieusement ébranlée. Mais nous avons tenu fermes et nous sommes restés inébranlables dans la foi. C’est cela qui fait de nous les enfants de Dieu. Et l’évangile de dire : « A tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle (la lumière) a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu… » (v.12) Parce que nous sommes enfants de Dieu, et qu’Il nous aime, à travers Jésus-Christ qui naît aujourd’hui, Dieu vient partager notre destin, nos soucis et nos peines, nos épreuves et nos désespoirs et nos espoirs.

Noël est donc la fête d’une présence ; la présence de Dieu qui nous redit et rassure que tels que nous sommes aujourd’hui, tout n’est pas joué et perdu, tout est toujours possible pour nous ; une nouvelle naissance, une nouvelle vie nous est proposée à travers l’Emmanuel. Le prophète Esaïe, en d’autres termes, dans son oracle nous dit : « Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem ! Car l’Eternel console son peuple, il rachète Jérusalem. » (Es 52 :9)

Dans notre désespoir, nous croyons Dieu loin de nous, alors qu’il est tout proche, qu’il est avec nous, qu’il marche avec nous, qu’il nous ouvre de nouvelles avenues et nous apporte cette espérance, qui manque tant à notre monde d’aujourd’hui. Devant les malheurs et la souffrance, on serait porté à suivre les opinions de nos amis, à nous laisser emporter par le tourbillon de nos doutes, de nos préoccupations, de nos problèmes. Seul un regard de foi peut donner un sens à tout cela.

A travers Noël, Dieu nous offre constamment son amitié et nous propose de marcher avec Lui, comme Lui marche, depuis toujours, à nos côtés. Il ne nous abandonne et ne nous abandonnera jamais. Aujourd'hui c’est Noël et ce sera Noël chaque jour, quand nous oserons croire à l’action de Dieu dans nos vies.

Bonne fête de Noël à tous.

Le Doyen

Emmanuel MBOULE KONG, PhD.

 

Console de débogage Joomla!

Session

Profil d'information

Occupation de la mémoire

Requêtes de base de données